Pour mieux connaitre la chenille processionnaire du chêne et savoir comment s’en protéger vous pouvez retrouver  en cliquant sur les liens ci-dessous:

  • le guide de l’INRAE « La chenille processionnaire du chêne – Mieux la connaître pour mieux s’en protéger » présente les différentes techniques homologuées pour lutter contre la chenille processionnaire du chêne. L’INRAE recommande que « Pour une lutte efficace dans le temps, respectueuse de l’environnement et afin de prévenir le risque, il est conseillé de combiner les méthodes » .
  • la fiche prévention de l’ARS relatives à « Chenilles urticantes – Consignes de prévention sanitaire »

Attention : il est inefficace et dangereux pour les personnes et pour l’environnement, d’employer des moyens artisanaux qui favorisent le “stress” de l’insecte dans sa phase urticante : Des actions comme l’abatage et le broyage des arbres infestés, l’aspersion de produits divers (eau de javel, insecticide, divers produits toxiques), le recours au brulage au chalumeau sont à proscrire absolument.

La lutte contre les chenilles urticantes est une affaire de professionnels, il est donc fortement recommandé de faire intervenir une société spécialisée ou un professionnel formé dans la lutte contre les nuisibles pour toute intervention sur un arbre infesté.